Belgische Vereniging van Antroposofisch georiënteerde Artsen VZW
Association Belge des Médecins d'orientation Anthroposophique ASBL

Les médicaments anthroposophiques

Une substance issue de la nature doit, de manière générale, être soumise à un procédé pharmaceutique adapté avant de devenir un médicament. Ce procédé pharmaceutique représente le lien qui unit substance et malade. Cette conception implique que la qualité du procédé pharmaceutique et la qualité de la substance de départ sont d’une importance comparable. Exprimé d’une autre manière, un procédé pharmaceutique particulier ne peut être considéré comme correct et justifié qu’en fonction d’une finalité thérapeutique.

C’est pour cette raison que le Compendium Homéopathique allemand d’octobre 1985 contient le paragraphe suivant : « les normes de qualité des matières premières et des formes médicamenteuses décrites dans ce compendium sont en accord avec les conceptions thérapeutiques homéopathiques et anthroposophiques et assurent, sur base de critères liés à l’efficacité thérapeutique, que le respect des procédés de fabrication décrits conduit à une qualité constante.
La fabrication d’un médicament basé sur une substance initiale similaire, mais issu d’autres conceptions thérapeutiques, implique que pour certaines conditions précises, les normes de qualité devront être adaptées. »

Le lecteur est en droit de se demander en quoi un médicament anthroposophique fabriqué suivant un procédé homéopathique diffère du médicament homéopathique standard.
Les raisons sont les suivantes :
La substance de départ diffère autant par sa nature que par les manipulations auxquelles elle a été soumise avant d’entamer le procédé pharmaceutique proprement dit.
Certaines étapes du processus de fabrication sont modifiées, en particulier les étapes qui comprennent l’utilisation de chaleur.
La concentration en alcool la plus basse possible est utilisée. Des préparations sans alcool existent également.
Des étapes supplémentaires sont introduites dans les processus de fabrication.
L’assortiment plus étendu des médicaments permet plus de liberté quant aux modes d’administration.

L’essentiel reste néanmoins, même dans le cadre de la production pharmaceutique, le lien entre le médicament d’une part et l’intention thérapeutique du médecin d’autre part.

 

 

 

 

 

 

 

 

Livre: ANTHROPOSOPHISCHE PHARMAZIE, 2016:

www.salumed-verlag.de//Anthroposophische_Pharmazie.html

 

 

Sambucus / vlierbes / sureau

 

Votre langue

Informations actuelles

"Les instruments employés dans ces recherches sont la méthode phénoménologique de Goethe et un entraînement de la pensée."