Belgische Vereniging van Antroposofisch georiënteerde Artsen VZW
Association Belge des Médecins d'orientation Anthroposophique ASBL

Les thérapeutiques artistiques appréhendées par l’anthroposophie

La médecine orientée par l’anthroposophie conçoit plus sa tâche comme un accompagnement de l’homme malade que comme le traitement de la maladie. Une vue holistique de la personne implique que la prescription médicamenteuse soit associée à une méthode permettant au patient une prise en charge active, lui assurant ainsi sa guérison définitive. Les méthodes les plus utilisées pour y parvenir sont les thérapeutiques artistiques, celles-ci font donc partie intégrante du traitement.

Ces thérapeutiques sont appliquées, en concertation avec le médecin, par des paramédicaux diplômés en art-thérapie d’orientation anthroposophique. Les méthodes les plus fréquemment utilisées sont : la peinture et le dessin, la musique, le modelage, l’art de la parole et l’eurythmie. Les bases théoriques et pédagogiques de ces techniques dérivent de notre compréhension en physiologie, psychologie et dans le domaine des pathologies.

Les thérapeutiques artistiques peuvent être prescrites pour des maladies organiques ou fonctionnelles, et même pour des maladies psychosomatiques. Bien souvent les maladies sont associées à une crise biographique, ou à d’autres difficultés, qu’elles soient personnelles ou sociétales. Toutes les disciplines médicales peuvent référer des malades, que ce soit pour des maladies aiguës ou chroniques.

Le traitement se pratique de manière individuelle ou en groupe. Classiquement il se compose d’un cycle de 14 séances réparti sur plusieurs semaines. Si la pathologie est particulièrement grave, il peut alors s’avérer nécessaire de suivre des cycles complémentaires.

Les praticiens de ces thérapeutiques sont membres d’une association professionnelle qui garantit leur compétence en ce qui concerne la formation, l’expérience et l’entretien des connaissances.

La peinture et le dessin

L’accompagnement thérapeutique dans le monde des couleurs et des formes sous tous leurs aspects ouvre de nouvelles perspectives tant pour la compréhension de la vie que pour celle de l’âme. L’application de différents moyens et de techniques variées provoque une expérience intérieure responsable de l’harmonisation de processus organiques et fonctionnels en rapport avec le tableau clinique à traiter.
Des nouvelles techniques ont été développées ou sont devenues applicables par la compréhension anthroposophique du monde, ce sont par exemple la peinture par couche successive transparente, la peinture sur papier mouillé, l’enseignement exhaustif de la théorie des couleurs, une technique de dessin particulière appelée « dessin dynamique » etc.

La thérapie par la musique

La musique réunit en en tout des rythmes musicaux, fonctionnels et psychiques. La musique exerce un effet d’harmonisation jusqu’en profondeur du corps. Cette méthode est particulière car elle est non verbale, elle peut être considérée comme une communication originelle. La musique agit sur des zones situées entre le conscient et l’inconscient. Elle induit une expérience totale, atteignant l’ensemble de la personne humaine jusque dans son métabolisme et ses membres.
L’originalité de notre approche consiste en une compréhension de la psychologie des tons et des intervalles, une caractérisation des différents types d’instruments, une nouvelle technique vocale (Werbeckzingen) et une nouvelle gamme d’instruments (les instruments Choroi).

Les arts plastiques (modelage par exemple)

La manipulation et l’obtention de formes dans de l’argile,  du bois, ou de la pierre (dures ou molles) apportent au malade une nouvelle approche qui agit de manière vivifiante sur ses forces de pensées, sur ses sentiments et sur ses capacités de réalisation. Dans cette technique le point primordial est le vécu du processus et non le résultat artistique final.

Toutes les facettes de la vie apparaissent dans cette approche, comme la santé et la maladie qui se manifesteront dans la forme ou dans l’absence de forme, dans son apparition ou dans sa disparition, dans sa construction ou dans sa destruction, dans son élaboration ou dans sa transformation. Il est évident qu’un tel processus agit sur la constitution spirituelle, psychique et physiologique de l’individu.
L’anthroposophie apporte ici sur ces techniques un nouvel éclairage qui met à nu certaines corrélations fondamentales, qui apporte une méthode de travail physiologique et qui en développe l’intérêt médical.

L’art de la parole

Ce procédé thérapeutique conduit le malade vers son identité. L’identité d’un individu se manifeste en particulier par sa voix et sa parole. Cette technique vise donc à se percevoir et à prendre conscience de soi-même de manière approfondie. Ce traitement ne se limite donc pas à des exercices de correction de la respiration, de la voix ou de la diction. Cet art thérapeutique est un chemin vers la confiance en soi, une base pour une guérison réelle qui dépasse le simple traitement symptomatique.

La conception anthroposophique n’accepte pas la théorie de certains scientifiques qui enseignent que la parole n’est qu’un moyen de communication et une adaptation des cris animaux. Au contraire, la parole est l’expression de la totalité de l’être humain en rapport avec l’environnement. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’elle peut être un chemin de guérison. Notre enseignement de la diction est complexe et tient compte des éléments du langage et de la langue, leurs arrière-plans et leurs relations sociologiques, psychologiques et physiologiques.

L’eurythmie thérapeutique

L’eurythmie est un art du mouvement où sons et tons sont reproduits par des gestes ou des mouvements du corps, sur base d’une connaissance approfondie de leurs relations réciproques. Ces mouvements peuvent se manifester comme des formes dans l’espace. Les bases de ce nouvel art sont à retrouver dans les conceptions anthroposophiques. L’eurythmie se différencie des autres formes de danse par la compréhension des mouvements et par leurs applications artistiques. Elle peut se pratiquer seul, ou en groupe, petit ou grand. Les mouvements sont mis en valeur par des costumes blancs ou colorés, des voiles et des techniques d’éclairage.

Rudolf Steiner a modifié l’eurythmie à vocation artistique pour en permettre une application thérapeutique. En fonction de la maladie, le thérapeute peut conseiller la réalisation répétée de certains mouvements ou d’une série de mouvements. Ceux-ci correspondent donc à une expression silencieuse de tons ou de sons et peuvent agir de manière harmonisante sur certains organes ou sur certaines fonctions. À nouveau, le point important est la participation active du malade dans le processus de guérison. L’eurythmie thérapeutique, depuis sa création dans les années vingt du siècle dernier a montré une efficacité remarquable. La formation en eurythmie thérapeutique n’est possible qu’après une formation préalable en eurythmie artistique.

Visitez aussi:

www.artesana.be

www.eurythmie-therapeutique.fr

 

 

Votre langue

Informations actuelles

"Het gehele antroposofische gedachtengoed is voor elk individu vrij toegankelijk. "