Belgische Vereniging van Antroposofisch georiënteerde Artsen VZW
Association Belge des Médecins d'orientation Anthroposophique ASBL

Homéopathie

Que signifie l’appellation « médicament homéopathique » ?

Les deux principes fondamentaux de l’homéopathie furent énoncés par Samuel Hahneman. Le premier, dit principe de similitude, postule l’existence d’une similarité entre le tableau clinique et le médicament. Le second postule l’efficacité d’une substance fortement diluée et dynamisée.

Concrètement supposons qu’une substance soit ingérée à forte dose par un individu sain, cette substance induira chez cette personne différents symptômes. Les deux principes d'Hahneman permettent de prévoir que cette même substance fortement diluée et dynamisée agira de manière thérapeutique chez une personne malade présentant un tableau clinique correspondant à l’ensemble des symptômes développés par cette substance chez la personne saine. Si les signes cliniques du malade sont ceux provoqués par la Belladone par exemple, celle-ci sera dès lors prescrite.

Les médecins anthroposophes prescrivent des médicaments homéopathiques en considérant une dilution D4 comme étant une dilution basse, une D12 comme une dilution moyenne, et une D30 comme une dilution haute qu’ils ne dépasseront qu’exceptionnellement. Les médecins homéopathes par contre prescrivent de manière habituelle des dilutions beaucoup plus hautes qu’un D30.

 

Votre langue

Informations actuelles

"Les instruments employés dans ces recherches sont la méthode phénoménologique de Goethe et un entraînement de la pensée."