Belgische Vereniging van Antroposofisch georiënteerde Artsen VZW
Association Belge des Médecins d'orientation Anthroposophique ASBL

Les préparations pharmaceutiques particulières

Sur base d’indications de Rudolf Steiner, la pharmacologie anthroposophique s’est enrichie d’un certain nombre de préparations innovantes.

a) Substances végétales soumises à un processus rythmique

Par l’application d’un rythme durant la préparation du médicament, en particulier par l’application à l’extrait végétal aqueux de différentes séquences thermiques et lumineuses, l’utilisation d’alcool peut être évitée autant pour la préparation des extraits initiaux que pour leur conservation. Ce procédé empêche la dénaturation inévitable de la substance initiale par l’alcool, et améliore donc la qualité et l’efficacité du médicament. Ces techniques sont spécifiques et ne sont pas utilisées en pharmacologie homéopathique habituelle.
Le laboratoire Wala utilise exclusivement ce procédé, le laboratoire Weleda l’utilise pour ses médicaments labellisés Rh.

b) Métaux végétabilisés

Ces médicaments sont fabriqués à partir de teinture mère de plantes cultivées de manière particulière. Lors de la croissance, durant trois années consécutives, la terre des plantes est soumise de manière cyclique à un enrichissement constitué de compost et d’une solution d’un sel métallique. Par exemple l’appellation Urtica Ferra Culta signifie que cette ortie fut cultivée sur un compost additionné de fer. Suivant nos conceptions l’efficacité médicamenteuse de la plante est alors non seulement majorée mais aussi orientée vers un but thérapeutique singulier.
Ces procédés ne sont appliqués que par le laboratoire Weleda.

c) Plantes « virtuelles »

Ces médicaments sont élaborés à partir de minéraux naturels sur base de la composition minérale retrouvée dans les cendres d’une plante médicinale. Suivant nos conceptions, un tel médicament est particulièrement actif à stimuler une dynamique fonctionnelle bien précise dans un contexte constitutionnel connu d’un patient.

d) Les miroirs métalliques

L'échauffement des métaux provoquent la libération de vapeur. Cette vapeur peut être précipitée sur une surface froide avec donc comme résultante la formation d'un dépôt, d'un miroir métallique. Ce miroir est la substance initale utilisée pour fabriquer certains médicaments. Le but de ce procédé est d'améliorer l'efficacité thérapeutique du métal. Le laboratoire Weleda fabrique cette sorte de produits sous le nom “ metallicum praeparatum”.

e) Les médicaments 'typiques'

Ce sont des médicaments originaux fabriqués sur base d'un procédé pharmaceutique qui dépend de la substance choisie, en plus de l'utilisation d'une ou de plusieurs des techniques décrites ci-dessus. Ces médicaments sont en général des composés constitués de plusieurs minéraux et de plantes médicinales destinés à harmoniser certaines fonctions. Un exemple de médicament est le Biodoron fabriqué par le laboratoire Weleda. Il est constitué de trois substances à savoir la silice, le fer et le soufre et exerce un effet régulateur sur la structure tripartite de l'être humain.

f) Les préparations à base de gui

Des préparations à base de gui sont fabriquées par différents laboratoires ( Wala, Hiscia, Abnoba, Helixor, Novipharm) dans le cadre de traitements préventifs ou complémentaires d'affections immunologiques ou malignes. Chaque laboratoire a développé des médicaments spécifiques qui différent par leur origine et par leur mode de préparation afin d'optimaliser l'effet thérapeutique.

www.mistel-therapie.de

https://www.youtube.com/watch?v=27HFzwKPmno

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut aussi consulter les liens hypertextes des sites des fabricants concernés.

 

Votre langue

Informations actuelles

"Les instruments employés dans ces recherches sont la méthode phénoménologique de Goethe et un entraînement de la pensée."